Définir la géobiologie

COMMENT DEFINIR LA GEOBIOLOGIE :

Réseau hartmann, Curry, Wissmann

La géobiologie :

C’est l’étude de l’ensemble des influences de l’environnement d’un lieu sur le vivant.

GEO : la terre          BIOS : la vie              LOGOS : l’étude

L’image ci-contre représente les réseaux étudiés par leurs auteurs respectifs : Hartmann, Curry et Wissmann

Définition du Larousse 1930 :

Géobiologie nf. Science qui étudie les rapports de l’évolution cosmique et géologique de la planète avec les conditions d’origine, de composition physico-chimique et d’évolution de la matière et des organismes vivants.

Approuvé d’après mes recherches :

L'Abbé Bouly

La géobiologie est pratiquée avec de nombreux supports physiques (baguettes, pendules, et maintenant divers appareils scientifiques). On parle généralement de radiesthésie (du latin, radius, rayon et du grec, aisthesis, sensation). Ce terme a été lancé en 1919 par l’abbé Bouly, célèbre sourcier de la paroisse d’Hardelot. La radiesthésie est utilisée depuis les égyptiens comme moyen de détecter des choses que l’œil ne peut pas percevoir. Le pendule, les baguettes et autres appareils scientifiques vont aider le radiesthésiste à chercher, localiser et mesurer ces choses invisibles :

  • les cavités souterraines : des vides laissés par la nature ou créés par l’homme (galeries de mines …) forment des poches d’eau. Des ions positifs s’accumulent avant de remonter à la surface. Les anciennes fondations provoquent “un effet de faille” et donc une nuisance détectable.
  • les failles géobiologiques sont des fentes de terrain constituant l’épiderme de la croûte terrestre. Elles créent une perturbation du champ magnétique terrestre, concentrant les ions de polarité positive nocifs pour le vivant, le long de la faille. Il y a la faille sèche que l’on vient de voir et la faille humide dans laquelle l’eau souterraine s’écoule où la nocivité augmente.
  • les courants d’eau souterrains ont toujours un effet néfaste pour les êtres vivants situés à la surface du terrain, si ceux-ci circulent rapidement, c’est qu’ils suivent une faille ou une fissure.
  • la radioactivité – le radon : dans les zones granitiques, un gaz dangereux, le radon (inodore et incolore), s’infiltre par les fissures et arrive sous les maisons. C’est pourquoi les vides sanitaires doivent rester ventilés sinon le gaz s’accumule et pénètre dans la maison, pouvant intoxiquer et exploser.
  • l’électrosmog : une pollution énergétique produite par l’homme. Les différents rayonnements électromagnétiques (antennes- relais, téléphone sans fil, portable, WIFI, 4G….) deviennent chaque jour plus nombreux et puissants.
  • les phénomènes paranormaux sont liés à la mémoire des murs, des lieux (guerre, prison, commémoratif…), magie noire.

Par toutes ces nuisances, l’équilibre énergétique est perturbé et rompu dans les lieux d’habitation, au travail, et pour les animaux , dans les étables, les stabulations ….

Tous ces symptômes provoqués par ces perturbations (fatigue, maladies, mauvaise ambiance, affaire commerciale en chute, ……agressivité, rendements laitiers, maladies,… chez les animaux) ont été étudiés par des scientifiques, médecins reconnus depuis de nombreuses années.

Quelques noms importants pour la découverte de la géobiologie :

Dr Ernst Hartmann
Le réseau Curry :Ce réseau a été découvert, puis décrit en 1952, par le docteur Curry, scientifique allemand et grand marrin. Ce quadrillage est formé de bandes d'environ quarante centimètres de large, orientées en diagonale du réseau Hartmann.Lorsqu'une bande du réseau Curry passe sur une zone de croisement du réseau Hartmann, cette zone est rendue particulièrement active. S'il y a superposition de zones de croisement des deux réseaux, nous aurons une zone encore plus active. S'il y a superposition de l'un ou de l'autre réseau avec une faille, un courant d'eau, un volume bouché, etc., ce point sera particulièrement actif.

Le Docteur Ernst HARTMANN, en 1952 (avec l’aide de son frère, ingénieur), a découvert des vibrations venues du sol orientées nord – sud. Dès 1953, le méteorologue Docteur CURRY, a découvert des vibrations identiques mais orientées à 45°.

Il aura fallu attendre 40 ans pour que Georges PRATNé à Lyon, Georges PRAT y est resté jusqu'à la fin de ses études secondaires et pré-supérieures. Ayant connu Tony GARNIER, le plus grand architecte français de la période 1920 / 1940, chez ses Parents, il a, par ce contact célèbre, été attiré vers l'architecture., architecte français, fasse reconnaître que toutes les vibrations découvertes par HARTMANN et CURRY appartiennent à l’ensemble des vibrations émises par les différents matériaux constituant notre terre.

Sa première constatation a été que tous les hauts-lieux de la planète sont, (temples aztèques, incas, égyptiens, tibétains, ou cathédrales chrétiennes), placés exactement sur des source de forte énergie de la Terre, là où se croisent les rayonnements superposés des métaux thérapeutiques contenus. dans notre globe terrestre. Une planète morte, dont le centre est froid, n’a pas de tellurisme.

<<  COMPRENDRE LA GEOBIOLOGIE | ETUDE GEOBIOLOGIQUE >> | VOIR LES TARIFS

Un petit clic pour me soutenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
28 − 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.